Menu sluiten

Directives spécifiques au secteur CP 307

  Retournez vers effets du coronavirus sur l'intermédiaire

Comme dans beaucoup de secteurs, la crise du coronavirus a eu un impact important sur le secteur des courtiers en assurances tant au niveau des activités des entreprises que de l’organisation du travail.

A l’heure où des discussions débutent pour préparer le retour vers une situation plus normale, les partenaires sociaux du secteur des courtiers en assurance appellent les entreprises et leurs travailleurs à accorder toute leur attention au Guide générique, « TRAVAILLER EN SÉCURITÉ », pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail du 23 avril 2020, et à mettre tout en œuvre pour respecter les mesures de prévention qui y sont reprises, pour autant qu'elles s'appliquent à leur situation spécifique. Les mesures qui seront mises en place dans les entreprises sont propres à la situation, à la taille et aux caractéristiques de l’entreprise. Une analyse de risque préalable permettra d’identifier les mesures à prendre.

Comme décidé par le Conseil national de crise, le télétravail reste la norme et les partenaires sociaux encouragent la poursuite du télétravail dans tous les cas où une présence physique n’est pas nécessaire pour des raisons opérationnelles. Au niveau du télétravail, les partenaires sociaux se réfèrent à leurs recommandations des partenaires sociaux du 23 mai 2018 sur l’introduction et l’évolution du télétravail dans le secteur. Cette recommandation préconise l'introduction du télétravail en concertation avec les instances de concertation sociale et, si celles-ci ne sont pas présentes, en concertation avec le personnel, afin de convenir d'un cadre collectif respectant au moins la CCT 85.

Les partenaires sociaux rappellent l’importance du dialogue soit dans les organes de concertation sociale (CE, CPPT et DS), soit en direct avec les travailleurs s’il n’y a pas de représentation du personnel dans l’entreprise, afin de garantir un retour sur le lieu de travail dans des conditions de sécurité maximale pour tout le monde (travailleurs, employeurs et clients).

Afin de minimiser les risques, les partenaires sociaux recommandent que les contacts avec la clientèle se fassent au maximum sur rendez-vous.

Il est également important de veiller à ce que les travailleurs qui se trouvent en difficulté (isolement social, moyens technologiques manquants…) aient la possibilité de revenir travailler sur site dans des conditions sanitaires acceptables et sur base volontaire. Sauf contrainte (ex: personne à risque), la priorité pour le retour au travail sera, en fonction des besoins de l’organisation, de préférence accordée au personnel en chômage économique/ technique qui en fait la demande.

Enfin, la situation actuelle peut également entraîner des difficultés pour la situation personnelle et familiale des travailleurs. Les partenaires sociaux recommandent que tenant compte de l’organisation du travail un effort de souplesse soit fait dans les entreprises pour l'octroi de congé parental, crédit-temps, congé parental corona dans les cas où cela est nécessaire.

REMARQUE: Gardez à l'esprit que la situation peut changer d'un jour à l'autre, consultez donc toujours les instructions les plus récentes d'organismes gouvernementaux tels que le Conseil de sécurité nationale et le SPF ETCS.
 
Télécharger la communication officielle.